15.2.08

Un bout du monde

Par la fenêtre du bureau, je vois le jardin en friche des voisins. Et, un peu plus loin, passant de temps en temps dans l'allée qui rellie sa maison à la rue, cet homme qui a mon âge, qui habitait chez ses parents quand j'habitais chez les miens -ici- aussi.
Il fume une cigarette. Et, parfois, il tient par la main un petit garçon et règle son pas sur le sien. Il ne sait pas que je le regarde. Il n'est pas pressé.
J'ai oublié son prénom. Je ne sais pas où il est né. Peut-être dans une maternité pas loin, dans une commune qui porte un nom de Saint, c'est courant dans le coin.
Il a fait bâtir. Juste derrière chez ses parents. Il habite là, avec sa femme et ses enfants.
Par la fenêtre du bureau, la vue est triste quand il fait gris comme aujourd'hui.

Demain je prends l'avion.
Demain je rentre chez moi.
Rejoindre mes fenêtres et d'autres paysages.

7 commentaires:

aelle a dit…

bon retour! Okaeri nasai!

madame gâ a dit…

ca change pourtant rien pour moi, puisque tu n'es deja plus ici, mais ca me fait un coup. tu repars!

voisine de yamanote et bientôt voisine virtuelle... a dit…

bientôt par ici alors ! et avant d'autres paysages je te verrai un peu. chouette !
hisashiburi ne !

little zappa a dit…

Même sans t'avoir vu c'est vrai que tu ne sera plus si Bon retour chez toi

Little zappa avec sa fille sur les genoux... a dit…

"près", c'est le mot qui manque avant bon retour... j't'embrasse

Anonyme a dit…

Par air, terre ou mer, beau voyage Madame disait Bataille ..

"Les trains rêvent dans la rosée, au fond des gares...
Ils rêvent des heures, puis grincent et démarrent..."

Pays de Neige.

Mélie a dit…

Dis, tu as pensé au morceau de comté dans le frigo ?...