5.4.09

Un dimanche ordinaire

Même le dimanche, Tokyo se lève tôt et, dès sept heures, il m'est décidément impossible d'être la première ou la seule dans les ruelles.

Les sportifs se regroupent en grappes, des hommes en costume se pressent vers la gare, les jambes nues et juvéniles dépassent des jupes des uniformes.

Je regarde le contenu des sacs plastiques qui alourdissent les bras. Un litre de mugicha, plusieurs onigiris, des bentos et quelques litres de bière...
Les rendez-vous se donnent sous les fleurs, le soleil sera une bonne raison d'y passer la journée entière.

La mienne ne s'achèvera pas sans le détour quotidien par les marches du palais...

Et un goûter aux couleurs de la saison douce.

7 commentaires:

andré a dit…

En France aussi certain se lève tôt le dimanche, c'est mon cas. Pour l'instant je n'ai pas ouvert les volets...

andré a dit…

J'ai oublié: Bon dimanche !

Agnès a dit…

En Angleterre aussi... mais ici les maisons n'ont pas de volets! Bon dimanche d'un Londres ensoleille!

Dvorah a dit…

Je bave littéralement d'envie devant cette brochette ! :-(

Anonyme a dit…

Je veux bien croire que Tokyo soit ordinaire, soit un village, soit un jardin, soit la mer, soit la plage, du sable plein les poches, une plage avec du vin, finalement je veux bien tout croire de Tokyo et très certainement
en faire mon ordinaire.

Miette a dit…

De très jolies photos qui font voyager !

Bises,

Miette

senbei a dit…

Elle est bien jolie, cette première photo...