9.5.07

Les mots sont mes amis


"Pour commencer, j'essayai de recopier des passages de livres que j'aimais (...)
C'était une tâche beaucoup plus amusante que je ne l'aurais cru. Même s'il s'agissait de mots auxquels je n'avais pas réfléchi, dès lors que, se faufilant jusqu'au bout de mes doigts, ils apparaissaient devant mes yeux, ils me devenaient attachants.
Les mots étaient tous mes amis. Ils donnaient une forme à tout ce qui était incertain, agaçant ou timide. Une forme de mot, rehaussée d'encre bleu nuit. Et lorsque soudain ma main s'immobilisait, la page du cahier était entièrement remplie de caractères. Une signification était donnée à cette page, blanche un moment plus tôt. En plus, c'était moi et personne d'autre qui lui en avais fait cadeau.
Je caressais la page en m'abandonnant à une fatigue doublée d'un sentiment de supériorité. J'avais l'impression de tenir au creux de ma main les lois secrètes qui régissaient l'univers."
Yoko Ogawa. La bénédiction inattendue.

7 commentaires:

Cocje a dit…

Et toi, est ce que tu écris en japonais avec aisance ou pas encore ?

quelques boucles en moins a dit…

Gwen, elle n'écrit pas toujours avec aisance, mais c'est toujours beau !

(bien jolie photo aujourd'hui aussi)

Anonyme a dit…

Mon Dieu ce billet ! chère auteure, merci de nous montrer que ton absence de chance s’avère compensée si aisément par autant de talent ; émouvante image à l’unisson des mots, et sans pièce de rechange : bravo !

Pays de Neige

moju a dit…

Chez vous, on est y bien, il n'y a pas de politique, c'est intemporel, et tellement présent, merci !
A bientôt peut-être.

Gwen a dit…

Mais oui, à bientôt ! (pas pu aller aux projections mais j'espère que ça s'est bien passé...) De passage à Tokyo, donc ???

moju a dit…

Au Japon plus généralement. Bientôt de retour à Tokyo où il y aura une séance de rattrapage le 27 mai.

Gwen a dit…

Alors à bientôt, oui, j'espère !