27.11.07

Tuesday self portrait


La dernière fois que j'ai hésité à me maquiller avant de sortir, je me suis maquillée quand même.
Dans la minute qui a suivi, j'ai fait la connaissance de mon nouveau voisin de pallier.
Un grand New Yorkais nommé Carry qui porte très bien les costumes à rayures.
Quand je lui ai dit que j'étais française, il a émis un petit sifflement admiratif.
A quoi ça tient, hein ?!
Mais maintenant, je n'hésite plus : je ne sors plus sans rouge à lèvres.

5 commentaires:

g. a dit…

Haha ! Le debut d'une histoire ??
g.

Gwen a dit…

Elle serait terriblement banale, non, cette histoire ?!

odilon a dit…

et alors une histoire est une histoire !!!

Gwen a dit…

ouais ouais, je te vois venir, toi : tu ne demanderais pas mieux que d'avoir un pied à terre à NY !!!!

Rita from Louarvalley a dit…

... in the mood for love ? Est-il beau ? J'imagine déjà la dentition parfaite.
(Très joli ton manteau, très sobre)