25.11.07

Ubiquité


C'est l'éternel débat entre l'inné et l'acquis... L'ubiquité ne serait-elle qu'un don ou bien est-il possible de s'y entrainer ?
Moi, par exemple, qui vis au pays du macha, des sobas et du poisson cru, loin si loin des tagines, des amandes et des citrons confits... Il m'arrive parfois de déceler une saveur de menthe dans mon thé vert.

3 commentaires:

Fabien MORISSET a dit…

Vous croyez que l'inné existe?
Ubiquité surement, mais si elle existe, elle est acquise non?
Pendant une soirée japonaise j'ai bu du Macha avant-hier, j'ai pensé à vous en croquant dans les gâteaux aux haricots rouges.
Ce matin, ce sera du earl grey anglais.

Anonyme a dit…

quelques porcelaines dans le service en argent ....joli cocktail !

Gwen a dit…

Vous, Fabien, au Japon ce soir-là dans une tasse de macha, vous ne croyez pas au don d'ubiquité ?!!! Moi je crois que, à la base, il faut un minimum de talent !!!