8.3.07

Le grenier

Alors ça serait donc ça, ouvrir les cartons du grenier...

Aujourd'hui, par hasard ? Par désoeuvrement ? Par envie de ménage de printemps ?

J'ouvre le dossier images de mon ordinateur, le croyant à moitié vide.

Et j'y découvre des photos dont j'ignorais la présence.

Des photos de toutes les époques.

De fin 1970 à il n'y a pas si longtemps.

Dans les films, quand on fait voyager les gens dans le temps, on les y prépare un peu.

Moi, c'est sans suivi psychologique, sans entraînement physique que je suis tombée dans mes propres archives.

Et ça a été un vrai choc.

Amis et proches, souvenez-vous !

Je sais que, pour vous aussi, ces souvenirs sont bons...

Quant aux autres, lecteurs inconnus ou depuis peu connus, regardez ces photos comme vous feuilleteriez un album trouvé aux puces.

Je suis sûre qu'à vous aussi, elles rappelleront des souvenirs.

Ceux de votre grand-mère, de votre bande d'amis, de vacances en Hollande ou ailleurs, d'apéros pris dans une cour en été, de votre chat.

N'oubliez pas de vous souvenir (mais seulement du bon...)

11 commentaires:

glam a dit…

Un léger frisson me parcours le dos en terminant de lire tes mots…Comme j'aime regarder les albums, j'ai découvert tellement de photos lorsque ma grand mère nous a quitté. Un album ignoré, presque un grimoire, et moi parcourant les pages à la recherche de ressemblances…Essayer de capter un moment et des émotions sur le visage d'un aïlleul(^-^)

G. a dit…

Et les as-tu trouvées, tes ressemblances ??? Moi, j'aime ça aussi, dans les albums inconnus des puces : essayer de retrouver qui est qui, lire dans les yeux si le séjour au ski était réussi...
Il n'y a pas que dans le train que je suis tentée d'inventer la vie des gens...
D'ailleurs, si je livre ici des bribes de la mienne, c'est pour que tout le monde et n'importe qui puisse en imaginer le reste... Juste une trame, un échantillon du possible, en quelque sorte...

Cocje a dit…

Mais oui, on arrête pas de l'imaginer, la vie de Gwen ! Je me pose souvent beaucoup de questions...
Comment s'appelle le chat ???

G. a dit…

Médor.

Anonyme a dit…

Petit mot de la sine-cou, qui survole ton blogue depuis quelques semaines, et qui se dit qu'il n'y a pas meilleur moment pour sortir de l'anonymat et te lancer un petit coucou!

À moi aussi, ça rappelle bien des souvenirs. Je me souviens de la chaise de Mamy, sur la terrasse à Vance. Je suis surprise de voir ma mère toute jeune, à Orléans. Je reconnais les petits-cousins-sines en vacances, et la Rose avec un des pious, que j'essaie d'identifier par la couleur de tes cheveux à ce moment... Et puis moi, qui malaxe les joues de mon papa (elles sont encore plus flexibles maintenant!)

Je te dois une longue missive depuis longtemps, chère cousine, mais en attendant, voilà une petite bafouille pour te dire que ton blogue me fait rêver, et que si tu continues à me tenter comme ça, je n'aurai plus d'autre choix que de venir te rendre visite!

Grosses bises,

Laurie

G. a dit…

Je t'attends, Laurie : nous avons plein d'autres choses, en plus de ces souvenirs, à partager... En attendant, moi aussi je t'embrasse ici.

G. a dit…

(C'est le petit c. dans les bras de la Rose !)

chenican a dit…

Une photo des 3 soeurs il y a 15 ans, sortie de je ne sais où, me sert en ce moment de marque page : amusant que tu retournes ds le temps au même moment !
Jolis moments choisis que ceux-ci, seul M me regarde tjs de son oeil torve ;-)))

Auguste a dit…

Et un deuxième sourire !
Un.
Deux Denise(s).
Deux Dam(m)e(s).
Et cinq soeurettes.
BRAVO.

BertranD a dit…

Moi, je vais beaucoup farfouiller dans les Puces et brocantes, mais cela me procure toujours une drôle de sensation lorsque je tombe sur un album de photo et que je le feuillette. D'abord parce que trouver un album de famille dans les puces, je trouve ca un peu triste, comme un gachis ou des vies jetées à la poubelle.
Ensuite parce que, comme tu le dis si bien, l'universalité des photos de familles ou d'album souvenir fait que si l'on connait personnes sur les images, on va immédiatement se raccrocher à nos propres souvenirs.
Un seul mot : merci !

Cécé a dit…

Je fais parti de ces anonymes, ss liens avec toi, ni familiaux, ni amicaux, qui lisent régulièrement ton blog. En effet, je retrouve ds ces clichets ma grd mère, mes parents, mes cousins, mes amis, mes bons souvenirs, mes rigolades... G dailleur feuilleté les albums familiaux il ya 2 semaines (les grds esprits...)

Cécé et garder les bons moments, il ny a que ça de vrai ;)