3.10.07

La vie des fleurs


J'aime ces parenthèses qui se glissent dans certaines journées. On franchit quelques marches et le bruit se tait. On n'est pas seul à marcher le long de l'eau ou s'arrêter boire un thé. Le ciel est gris mais sans menace. Le prochain train attendra.

Et on a l'assurance tranquille de pouvoir revenir en toute saison. Et de toujours puiser cette même sérénité dans les fleurs.

C'est Ueno et ses lotus. Les fleurs rouillent comme la ville. Nature urbaine.

2 commentaires:

Cocje a dit…

La première fois que je les ai vues à Ueno, j'ai cru voir un champ de pommeaux de douche :-)

en voyage a dit…

qu'elles sont belles ces fleurs... et les couleurs des photos...


tant pis pour mon anniversaire tu sais, je sais que tu es là tous les jours de toutes façons !

des bises des bises et à très bientôt !!!