1.5.08

C'est jeudi !


Tous les jeudis et quelle que soit la couleur de nos vies, Madame Gâ et moi nous écrivons ici. Un an que ça dure... Qui peut se vanter d'une telle régularité dans son courrier ?!

3 commentaires:

Roland Barthes a dit…

de même que la lecture n'a jamais amélioré l'orthographe, elle n'a jamais aidé à l'imagination, ce sont des stupidités dites par les parents pour pousser leurs enfants à lire -- et souvent ils disent cela en allumant la TV, car de l'imagination ils n'en ont sans doute plus besoin... La lecture est là pour procurer une jouissance, celle des mots qui s'alignent les uns après les autres, finissent par former un sens et une musique...

elsia a dit…

il existe aussi l'inverse, tu sais, le drame de l'imagination visuelle, qui impose une image à chaque chose, qui dans une discussion soudainement fait se replier sur soi parce que quelqu'un a dit "il m'énerve tellement, je pourrais lui écraser la tête à coup de photocopieuse" et que précisément tu as la cervelle de l'insupportable qui éclabousse tes pupilles, éclairée par la lumière verte alternée de la dite arme du crime ! Il y a aussi les sourires quand des conversations se rencontrent et se télescopent, napperons et écrans plats, vivisection sur uranus pratiquéepar un vélo d'appartement déprimé... les images se suivent et s'emboîtent et le cinéma personnel fonctionne bien, énerve parfois mais je m'y suis fait, j'y peut rien, les images se créent toutes seules ! (t'as vu je suis revenue!!)

Gwen a dit…

Elsia de retour, jolie nouvelle ! (Et Roland aussi, ça fait toujours plaisir...) Merci pour ces commentaires... pleins... d'imagination !