4.6.08

Une histoire sans fin

Tant qu'il nous reste du pain, on se ressert en fromage. Et pour terminer notre verre de vin, on reprend un peu de pain. Mais comme on ne mange pas de pain sans fromage, et qu'on préfère le fromage accompagné de vin...
Ce moment du repas peut durer des heures. Et, parfois, c'est le meilleur.

Je trouve une caisse dans la rue qui peut me servir de bibliothèque. Il faut bien que j'achète des livres pour les y ranger. Mais il m'en reste quelques uns. Alors il me faut une autre caisse. Et, entre temps, après un détour chez un bouquiniste, je rentre avec quelques volumes... etc.

Vient ensuite le moment de déboucher la bouteille, de laisser respirer le vin et de parler des livres de la bibliothèque.

Derniers achats au Book Off de Shirokanedai : Kyoto de Kawabata.
Et Serpents et piercings de Hitomi Kanehara :

"La bière descendait aisément et le boeuf était délicieux. C'a vraiment été un dîner parfait. Un truc vraiment étrange. Je veux dire, je suis la première à pester contre le travail, mais dès qu'on a fini de bosser, la bière a nettement meilleur goût. Je crois qu'elle m'a mise de bonne humeur car j'ai complimenté Ama sur la nouvelle couleur de ses cheveux et ses blagues idiotes m'ont fait rire aux larmes. J'ai eu l'impression que tout allait bien. Que rien ne pouvait aller de travers."

1 commentaire:

madame gâ a dit…

comme elle a pousse, ta bibliotheque!!