25.11.08

tuesday self portrait (Narcisse)


"Les icônes de Narcisse sont innombrables : elles sont souvent de surface.
Intéressante expérience à cet égard, plusieurs fois tentée, d'ailleurs : donner à des personnages anonymes l'occasion de se photographier eux-mêmes par l'intermédiaire d'un déclencheur à distance et de systèmes de développement instantanés. Regarder, certes avec sympathie, les résultats de l'expérience, qui s'inscrivent bien entendu au niveau de la psychologie, de la sociologie, de l'inconscient révélatif. Mais ils s'inscrivent aussi à celui -individuel et indivis- de l'attitude, du quant-à-soi et du qu'en-dira-t-on. Même si ces images, si personnalisées encore que véritablement impréparées, ont pu quelquefois servir à des démonstrations esthétiques, leur candeur apparente n'est inscrite que dans leurs sujets et dans la méconnaissance que ceux-ci ont de leur image. Elle n'est pas inscrite en celle-ci. Pourtant , la méconnaissance , en soi, enclenche le goût d'en savoir davantage; une photo en entraîne une autre; un portrait entraîne l'autre. Jusqu'à ce que Narcisse change de côté et, de modèle, devienne auteur."
Jacques Meuris. Le photographe et ses modèles.

2 commentaires:

Chenican sous le charme a dit…

Je reviens à cette photo 3 jours plus tard et décidément je l'adore ! ... et pas "je l'adore assez", non, je l'adore, j'en raffole, elle me plait, je t'y vois et ces couleurs m'enchantent !
euh ... je peux la commander ?

Gwen a dit…

Eh bien, quel enthousiasme !!!
Je m'occupe de ta commande, bien sûr !!!
(et dire que, si je n'avais pas eu envie de citer ce passage, je n'aurais sans doute pas montré cette photo !!!)