22.9.07

Saturday's portrait

"J'ai dessiné tous ces visages comme si je me penchais, à chaque fois , par une fenêtre ouverte. Je regardais attentivement, attendais l'imprévu et aussitôt j'essayais de le raconter. Avec des crayons, des bouts de papier ou des boutons."
Beatrice Alemagna. Portraits.

Il y a Veronica et Angelita. Mais aussi Carlos, Filippo et Aniara...

Quand j'ai rencontré Beatrice Alemagna, je lui ai dit que j'enviais les personnes qu'elle avait rassemblées dans son livre et elle a souri.
Je lui ai dit aussi que, ce livre, je le glisserai dans ma valise pour le Japon. Que je ne savais rien de la vie qui m'attendait là-bas si ce n'est que j'avais envie que ses peintures l'accompagnent. Et elle a encore souri.
Elle a utilisé un crayon de la couleur de mes cheveux pour me faire rentrer dans son recueil.
Parfois, je regarde ces portraits et, comme pour les gens que je vois dans le train, j'invente une vie à chacun.

Parfois, je regarde mon portrait, je me reconnais toujours, même si j'ai les joues moins rondes et les cheveux plus courts.
J'aime la vie que le Japon m'a inventée.

4 commentaires:

chenican a dit…

les cheveux plus courts et plus ... ;-) ou plutôt non, juste moins ... !
Mais comme on te reconnait bien !

elsia a dit…

alors là, Gwen-san tu me scotches ! Beatrice Alemagna a une place très particulière pour moi, d'ailleurs je la cite pas mal dans mon mémoire..., je me rappelerai toujours cette rencontre furtive à Montreuil, le hasard aura fait que je retrouve à discuter avec Géraldine Alibeu à côté d'elle qui signait son contrat avec Skyfish, quelques mots échangés au bord de sa fatigue juste après et elle s'est envolée. Le livre issu de cette signature vient d'être présenté au salon du livre de Tokyo, j'ai eu un énorme pincement au coeur... chanceuse que tu es d'être rentrée dans un de ses livres demoiselle !!

Gwen a dit…

oui, c'est vrai, quelle chance !
La rencontre était belle, jolie personne cette Beatrice, pleine de talents et d'inventions.
Dans ma valise, il y avait aussi les Momo de Nadja, Aldo de John Burningham et Anne Herbauts. Les fondamentaux !

Rita a dit…

Merci de partager et de nous faire découvrir tous ces trésors, vite, une petite commande sur le net pour découvrir les autres portraits...