8.9.07

Travaux d'aiguille


Deux fois dans la semaine, je remonte le cours de mon année. Ma vie est un patchwork mais je crois avoir enfin trouvé le fil directeur.

Je reconnais l'épais carnet quand elle le sort de son sac.
Quand Aëlle dessine, le temps ralentit et s'apaise. Et moi, j'aime, quand je feuillette les pages, reconnaître certains instants de ses voyages et pouvoir me dire : "j'y étais".
(Ce soir, au bar long de Shibuya. Une bière et du tofu au sésame à tomber)

4 commentaires:

chenican a dit…

et là, zut de zut, je suis ..... jalouse !!!

Gwen a dit…

Jalouse ??? Mais je pensais que tu n'aimais pas la bière !!!!

chenican a dit…

Ce n'est effectivement pas la bière qui m'a fait envie ... et je parie qu'ils vendent du Calpis dans ce bar !

akaieric a dit…

S'ils vendent du calpis alors j'en veux bien aussi!