23.8.08

Deux cent quarante-trois cartes postales en couleurs véritables (9)

(Où est le bureau des réclamations ??? Oui, j'ai fait le voeu de "samedis de pluie" mais pas seulement... Alors pourquoi seul le début de ma phrase est exaucé ???)


La météo fait parfois bien les choses : la pluie ne commence pas à tomber avant que j'aie pu faire des provisions de bouche et je guette les premières gouttes en buvant du Pu Er et en grignotant mon sandwich chaud.

Plus tard, je prends le train jusqu' ICI et je mange des dangos au sésame noir.

C'est donc en dégustant des produits régionaux que je vous adresse cette carte de Georges Perec...

Nous vadrouillons à travers la Corse. Longues siestes et dégustation de produits régionaux. On grossit. Mille pensées.

5 commentaires:

Gwen a dit…

Mon sandwich est fourré de tomates et de tofu grillés à la poële dans de l'huile d'olive et noyés sous les herbes de provence. Le pain est tartiné de moutarde à l'ancienne.
Je me suis dit qu'avec du pesto, ça pouvait être bon aussi...

odilon a dit…

"ici" c'était nos retrouvailles, le début de mes premières fois à Tokyo, j'ai d'emblée beaucoup aimé .

(les manches ! finalement en Normandie, elles ne sont pas assez chaudes , ou simplement trop chics !)

Anonyme a dit…

Oui c'est vrai pourquoi seul le début de Yasukuni serait exaucé, il n'y avait pourtant pas que de la pluie sur la feuille de bois ...

Nina a dit…

ton blog et tes photos sont superbes =)
bonne continuation, moi je t'ajoute officiellement dans mes favoris, pour pouvoir le lire depuis son début quand j'en aurais le temps ^^
Bises

Gwen a dit…

Odilon, oui, je me doute, pour les manches (enfin, je me doute qu'elles ne sont pas assez chaudes, pas qu'elles sont trop chic !!!!)
Anonyme... Non, pas que... (soupir)
Nina, merci merci ! Bienvenue et reviens quand tu veux !