8.8.08

Un tigre, un thé oolong et des lotus en fleurs

Quand Madame Gâ choisit un livre, elle préfère ne rien en savoir.

Elle ne lit pas les quatrièmes de couverture, parcourt en diagonale les critiques, les suspectant de trop lui en dire, se bouche les oreilles pendant une bonne partie des émissions littéraires.
Elle collectionne les listes des livres qui lui donnent envie pour une raison ou pour une autre mais les oublie systématiquement et ressort des librairies les bras chargés d'autres titres après avoir flâné dans les rayons.

Du livre que Mme Gâ m'a offert, je ne vous en dirai pas tellement davantage qu'elle n'en savait en le choisissant :
-il débute en Tunisie et s'achève en Suède.
-on y croise les noms de Capa, Cartier Bresson et Avedon mais aussi ceux de Sting, Arundhati Roy et Noam Chomsky.
-la couverture est belle et la maison d'édition (Le serpent à plumes) se trompe rarement.
-je l'ai lu le temps de trois petits déjeuners auprès des lotus de Ueno, le refermant à 10H, quand rester à l'ombre sans fournir d'autre effort que celui de tourner les pages suffit à ruisseler de transpiration.
-j'ai souvent souri, souvent corné des pages pour les relire plus tard.
-j'ai souvent oublié où je me trouvais réellement sauf vers la fin où je me suis rappelée que, moi aussi, je vivais à l'étranger.
-j'ai vite cessé de me demander la raison d'un tel titre et heureusement puisque ce n'est que dans l'épilogue qu'on (ne) l'apprend (pas).
Pour toutes ces raisons, je remercie Mme Gâ de son choix et vous conseille la lecture de Montecore, tigre unique de Jonas Hassen Khemiri.

"Les règles linguistiques de Khemiri (& Kadir)
Formulées dans l'attente de clients photographiques au printemps 1987.

Règle de base 1
Le suédois est une langue empruntée. Si tu doutes d'un mot suédois, choisis l'équivalent français. Ou anglais. Cela économise beaucoup de temps d'acquisition du vocabulaire. Les Suédois sont un peuple rapidement influencé par leur environnement.

Ceci fut notre règle linguistique initiale. Dans notre cahier, nous collectionnâmes ensuite une quantité monstrueuse de correspondances entre le suédois, le français et l'anglais, afin de construire efficacement notre vocabulaire. Un tableau à deux colonnes alignait des substantifs comme bredouille, chaise longue, porte-monnaie, pissoir, liés entre eux par des flèches. Les adjectifs incluaient des mots comme réservé, excellent, vital. Nous consacrâmes toute une page aux verbes, ici on trouve localiser, terminer, négliger, marcher, répondre, loger.

(...)
Règle de base 10
Les Suédois sont aussi le peuple du corps et surtout des cheveux. Les coiffures sont très importantes en Suède, la profession de coiffeur confère une certaine renommée et cela peut être constaté dans la pratique linguale des Suédois. Pleinement se dit "corps et âme", des choses incertaines sont "suspendues à un cheveu", celui qui se trompe juge "le chien sur le poil", quand on est subtil, on "coupe les cheveux en quatre" et si on se prépare à quelque chose on se "coiffe". "Ne courbe pas un cheveu sur la tête de ton ami" et ne te fais pas de "cheveux gris" en essayant de faire des choses "tirées par les cheveux".

Ce furent nos dix règles. Nous pourrions conclure ce passage par l'hommage répété de ton père à l'excellence poétique du suédois (ceci n'est en effet pas écrit dans notre cahier). Tu t'en souviens ? Il disait ceci :

Faisons résonner nos cris : Le suédois est la langue de l'emprunt, de la mélodie, de la laiterie, de la nature, des animaux et de la belle coiffure ! Et de l'optimisme ! Le suédois est la langue dans laquelle la fin étroite d'une ruelle ne s'appelle ni "morte fin" (comme en anglais), ni "cul d'un sac" (comme en français). En Suède, le retour, le compromis, l'esquive sont une éternelle alternative. Ainsi cette ruelle s'appelle en suédois... la ruelle du retour."

3 commentaires:

les chéchés a dit…

c'est très souvent comme cela que je choisi mes livres... une longue liste oubliée puis se laisser prendre par une reliure, l'odeur des pages, le plaisir de les tourner, une belle couverture...
mais garderais-je le nom de ce roman... pour lire, moi aussi devant des lotus en fleurs...

madame gâ a dit…

apres les deja lus et les auteurs detestes, j'ai enfin mis le doigt sur la perle, le livre que je pourrais avoir choisi pour moi ET qui est fait aussi pour toi. je suis tres fiere de moi.
et je vais aller l'acheter...

Gwen a dit…

Notez ce titre, toutes les deux, notez-le puis oubliez votre papier à la maison... Et venez me dire à l'occasion ce que vous aurez acheté à la place !!!!