27.8.08

Le dernier jour (avant le reste de sa vie)


Sur mon cahier du thé, Clémence écrit :
"Le temps s'est couvert comme on est arrivées au café. Thé vert chaud pour Gwen (à cause de la mousse), coupe de glace/azuki/corn flakes/rien en forme de glaçons pour moi. Puis une assiette de warabi-mochi. C'est mon dernier jour et il reste encore des centaines de choses à voir et à découvrir : il faudra revenir.

Le café n'est pas plein, quoique bruyant (ce n'est pas plus gênant que ça), nous sommes assises au comptoir, face à la fenêtre. Tout semble vert : des restes dans nos verres aux arbres qu'on aperçoit derrière les stores verts du magasin d'en face. Et jusqu'à l'encre du stylo."

Clémence, à la question "tu veux habiter au Japon ?", tu as répondu "OUI !!!" en hochant la tête vigoureusement. Ils t'ont alors dit : "on t'attend" et j'ai trouvé ça joli.
Sache que moi aussi, je t'attendrai.

2 commentaires:

Chenican a dit…

En attendant c'est sa maman qui l'attend ... prête à encaisser son blues de voyageuse nippone !

Miss Ritchie a dit…

Ca me fait un petit pincement au coeur d'entendre le récit d'un départ du Japon, je sais pas encore si je devrais le faire un jour, mais j'imagine déjà toute la tristesse...
Dommage de ne pas l'avoir rencontrée cette autre amoureuse de tokyo, membre de la tribu de Gwen...
et puis, aussi, un petit bonjour à chenican qui va avoir pas mal de choses à partager avec sa voyageuse.