29.5.09

Là je suis... (12)

Est-on sincère quand on dit que l'habit ne fait pas le moine ?

Ecoute-t-on vraiment le médecin qui nous reçoit en jean et en fumant un cigare de la même manière que s'il portait une blouse blanche ?
Réussit-on à réprimer notre inquiétude à la réunion de rentrée quand on apprend que l'homme à l'air immature et aux cheveux rouges est l'enseignant de français qui préparera au bac notre enfant ?
Ne pense-t-on pas spontanément "séminariste" à propos de la jeune femme assise dans la salle d'attente sous prétexte qu'elle a les cheveux rasés et qu'elle porte un long manteau noir d'où dépasse le col d'une chemise blanche ?

Stéthoscope, cravate et chemise sur-mesure, Leica M6, chevalet pliant, montre Rolex, chaussons demi-pointe ou chaussures à crampons, jupe serrée et cols lavallières, thé anglais et nouveau carnet...

Si vêtements et accessoires suggèrent la profession, alors, là, pas de doute, je suis vraiment :

Là je suis : quand j'ai dit à Mme Gâ que j'aimerais faire, un jour, un métier qui me permettrait de lui commander des cartes de visite, elle m'a prise au mot et m'a envoyé quelques propositions ... qui sont devenues, pour moi, une source d'inspiration !
Vous pouvez lire la série ICI
Pauvre Sophie Calle qui a dû, elle, se contenter de l'imagination de Paul Auster !!!

3 commentaires:

senbei a dit…

Seminariste ? C'est mignon.
A cause de la salle d'attente, j'avais pensé "chimiotherapie" T_T

Gwen a dit…

D'autres y pensaient ! Mais, heureusement, se soigner à la chimio n'est pas une profession...

Anonyme a dit…

Ca ne fait aucun doute : écrivaine.

Pays.