2.10.06

360°

De n'importe quel balcon, il est impossible, ici, d'oublier qu'on est à Tokyo.
Parce que, où que l'on pose les yeux, il y a toujours un séchoir à pinces.

Un filet anti-corbeau sur les poubelles.

Un teckel à poils longs en promenade.

Un appartement éclairé au néon.

Des lampadaires de n'importe quelle couleur mais jamais gris.

Des distributeurs de boissons.

Des fils enchevêtrés où s'empêtre la vue.

Des réservoirs d'eau sur les toits.

Et ces toits, justement, si japonais...
Voilà Tokyo. Pas démesuré. Pas spectaculaire.
Tokyo au coin de la rue.

5 commentaires:

glam a dit…

Ce Tokyo de la vie de tous les jours...de TA vie de tous les jours.
Ce Tokyo sentimental qui fait les souvenirs du vie douce

camomille a dit…

C'est ce Tokyo-là que je connais et que j'aime.
Les teckels (et autres petits toutous) c'est récent non? Quand j'y étais, les ruelles étaient plutôt peuplées de chats!

aelle a dit…

Et on peut relever plein d'autres détails tellement tokyoïtes sur tes photos :

l'absence de trottoirs

des toits de grosses tuiles grises

des espaces minuscules entre les immeubles

des poubelles de tri sélectif

des hôtels aux noms curieux

Par contre pour moi c'était aussi un ciel très lumineux avec le jour qui tombe brutalement à 6h... L'automne serait-il arrivé? Est ce qu'on trouve partout du papier à lettres couleur feuille morte plutot que recouvert de petits poissons?

bertrand a dit…

Arrête de nous faire croire que tu es au Japon... on reconnait très bien Valparaiso sur tes photos...

akaieric a dit…

Moi je trouve très caractéristique les immeubles avec les murs en carrelage. Typiquement japonais.