8.10.06

Ce matin, les nuages filaient aussi vite que dans les films de Gus Van Sant.

Aussi, je n'ai pas pris mon vélo.

Dans cette allée où je ne suis pas souvent, le soleil caressait doucement ma nuque et je me suis dit "vivement les sakuras". Parce que je sais combien c'est beau à cet endroit.
Pourtant, je sais aussi que, au moment où les sakuras sont en fleur, j'ai une écharpe autour du cou.

J'allais au Canal Café.
Les parents de Mélanie sont au Japon et, aujourd'hui, ils sont rentrés à l'intérieur du blog !

Nous avons un peu parlé de la France. St Avertin et Rochefort sont des mots qui assemblent des images très précises dans mes souvenirs. De ces souvenirs qui, maintenant je le sais, me resteront à vie.
Juste après leur départ, ça m'a fait sourire, il y a eu une version ascenseur d'un air des Demoiselles de Rochefort.
Etre Française au Japon ne me fait oublier ni ma vie ni Jacques Demy.

(Un caillou dans le coeur depuis un an, dont le poids ne varie pas. Je ne l'oublie pas non plus.)

7 commentaires:

juliette a dit…

Ceux qui laissent des cailloux dans le coeur des autres sont des êtres de pierre. Les premiers jours du reste de la vie sont très durs à vivre. Bon courage à toi.

G. a dit…

Lui n'a de pierre que la tombe...

Zéline (soeur de Mélanie) a dit…

Hé ! mais c'est mes parents !

Hi hi.

Mille pensées pour les pierres dans les coeurs...

e. a dit…

et toujours cette meme infinie tristesse...

gwen a dit…

Et pourtant ce jour-là, aussi, il y avait la vie.. la vie pour Jeanne alors ne sois pas si triste...

patrick l (sur la photo) a dit…

Ca me fait ben plaisir que quelqu'un de ton âge ait des réminiscences de Demy ! Il faudra que nous allions (re) voir "Jacquot de Nantes" d'Agnès Varda, que Nicole, soit dit en passant, se refuse obstinément et incompréhensiblement à visionner...Hasta siempre (non, ce n'est pas du japonais...)

G. a dit…

Je crois que Nicole va avoir envie de prolonger son séjour au Japon pour échapper le plus longtemps possible à Agnès V. !!!!
Pour Demy, c'est au-delà des réminiscences : Peau d'Ane et Les demoiselles de Rochefort font partie des rares disques à avoir traversé l'océan avec moi ! Je fais très bien Catherine Deneuve quand j'ai les mains dans la farine !!!!