15.10.06

Une étoile à la place du coeur

Il y a des journées qui commencent tôt avec un tremblement de terre.
Plus tard, j'ai entendu de la bouche d'une dame en kimono que regarder la lune rend heureux.
J'ai regardé la lune et les lumières de la ville filer dans la vitesse. Et plus tard encore, pour la première fois, il y avait des centaines d'étoiles dans le ciel de Tokyo ("et quand tu penses à toutes celles qu'on ne voit pas").
Il y a des journées qui finissent avec la lumière du jour. Des journées où la vie est simple et jolie, sans tremblement de coeur mais avec tant d'occasions d'être heureuse.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

meme pas senti, ou plutot entre dans non reve... un reve de boite de nuit...

la voisine de la main de la montagne a dit…

pas autant d'étoiles dans mon ciel de tokyo ce week-end...
c'était pas du tout la vie simple et jolie (comme une chaussette !).
et moi j'adore les étoiles pourtant.
je devais juste être en train de regarder celles qu'on ne voit pas... ça arrive.

maintenant ça va mieux.
à bientôt !!!