3.12.07

L'esprit scientifique


Qu'importe la couleur qu'avait le ciel dans la journée quand la nuit tombe et que le noir opaque au-dehors forme comme un rideau.
Le parfum du sésame noir a succédé à celui de la crème de marron. Le thé était à la cannelle du Vietnam.
Je ne savais pas que la recette du sirop goût framboise avait été modifiée. Et que la disposition de nos papilles gustatives est génétique. Et que, si je n'avais pas su résister au fromage de chèvre, ça n'était pas seulement parce que je manquais totalement de volonté.
Parfois, la science éclaire ma vie d'une lumière si différente...

6 commentaires:

g. a dit…

J'aime beaucoup les tons de ta photo !
Je suis peu bavarde mais je continue a te lire aussi souvent qude je le peux !
Des bises mi-genevoises, mi-francaises...
g.

Gwen a dit…

Merci g. et j'espère que les chocolats ne sont pas les seuls plaisirs de ta vie genevoise ! (mais je n'en doute pas vraiment !)

Anonyme a dit…

Et sur le chèvre, avec ou sans miel, jamais péché véniel, le Pauillac devient une appellation d'origine incontrôlable qui rime i bien avec encore.

Pays de Neige.

Clea a dit…

Elle est magnifique, cette photo... C'est mon fond d'écran du jour.

akaieric a dit…

Oui c'est vrai c'est noël, il faut sortir les guirlandes électriques des bocaux pour les accrocher fièrement sur le sapin!

Cocje a dit…

Je vais de ce pas rallumer la guirlande.