5.12.09

Je me souviens de Georges Perec


Il y a 53 sachets dans les paquets de oolong que j'achète pour les matins ordinaires, pour les théières inaugurales de mon quotidien.
Entamer un de ces paquets me fait me sentir immortelle pour les 53 jours à venir. Au moins.
Avoir hésité sans raison quelques secondes avant de traverser et avoir ainsi évité fortuitement une collision de plein fouet avec un vélo lancé à toute allure m'a persuadée, hier, de continuer à croire à cette stupide superstition.
Malgré Georges Perec.

2 commentaires:

chosesetautres.wordpress.com a dit…

bonjour! ...Je t'ai découverte par hasard et passe simplement pour dire que j'aime beaucoup tes photos et ton univers...

Gwen a dit…

Merci.