9.1.08

C'est la faute à l'hiver


J'avais envie d'y croire quand, tout à l'heure, je lui disais que, malgré ses allures vitaminées, l'hiver nous pompe notre énergie et nous fatigue (parfois de nous-même)...
Mais, honnêtement, est-ce que je peux rendre responsable l'hiver de l'eau que je renverse à côté de la théière, de la clef de mon antivol que je perds, du paquet de farine que je fais tomber ???
Est-ce que c'est la faute de l'hiver si la bretelle de mon sac a cédé à la fin de ma journée ???

1 commentaire:

odilon a dit…

c'est la faute a pas de chance !

(une chance que je passe par là !)