1.4.07

"Des phrases courtes, ma chérie"

"Les jours passaient trop vite. On était déjà en avril. Début avril. Ces délicates journées de début avril, changeantes, sensibles, et si belles, comme des phrases de Truman Capote." Murakami Haruki.

Le soleil était chaud.
La caissière était anglophone.
Le vin était rouge.
Le pain était français.
Le chien était ridicule.
Les bâches étaient multicolores.
Les projets de voyage étaient loufoques.
Les chansons étaient transformées.
Les rires étaient faciles.
La neige était fleurie.
Les musiciens étaient frisés.
Les muffins étaient chocolatées.
La sakura dori était magique.
Les heures étaient patientes.
La journée était parfaite.

4 commentaires:

une rabat-joie un peu canard a dit…

Bon je vais arrêter de râler, je vais aller les voir ces sakuras...

Dire que même du blanc sur ciel blanc, t'arrives à rendre ça joli !

Vava a dit…

bonjour!! je suis arrivee a tokyo ^^ keskil faisait chaud aujourd'hui! j'ai ete invitee a un petit barbecue au bord de la Tama river sous les cerisers en fleur, waaaaa ^^

Anonyme a dit…

oui c etait tout a fait ca..."des idees de voyages loufoques"
marrant que tu dises une muffin, j'ai toujours pense a muffin comme un petit gateau, bien masculin, un vrai homme, mais pour les mots etrangers, c'est suivant le feeling, c'est ca? ou y aurait il des regles?
J'ai deja entendu dire "une" isakaya...

nikora a dit…

C'est très bien décrit tout ça. Il manque juste la gueule de bois au réveil. Et puis sur le coup on ne s'en rend pas compte que les projets sont loufoques, mais maintenant que tu l'as dit, hum, oui, un peu...