28.4.07

Feu d'artifice


J'habite un pays où une après-midi dans l'herbe suffit au bonheur.

Mais où, en plus, elle m'offre un bocal de fleurs...


A trois heures, le ciel est devenu anthracite et la nuit est tombée, comme pour mieux nous faire profiter du son et lumières (éclairs-tonnerre), spectacle imprévu.

J'habite un pays où, régulièrement, quelqu'un mord dans une tablette de chocolat Crunch et provoque une mini-tornade.
Dans mon pays, la neige est rose et vole. Et les arbres improvisent des chorégraphies dans le vent. Et c'est beau.

Rentrer à vélo, ensuite, s'apparente à nager dans la mer : on croise dans l'air, dans la ville, des vagues de chaud, des vagues de frais, sans transition.
A l'arrivée, une partita et un thé. Fumé s'il vous plait.

4 commentaires:

raphael a dit…

Superbes les pétales qui s'envolent sous dans le vent, surtout avec la subtile odeur de l'air juste avant l'averse ... ensuite tout colle et c'est moins drôle ...

Cocje a dit…

Ici ce sont les joyeux pollens blancs qui volent, c'est beaucoup moins chouette.
J'habite un pays où le soir nous pouvons respirer l'air frais au calme d'une terrasse tout en se faisant dévorer par les moustiques mutants.

Anonyme a dit…

Rostro pour toujours.

Pays de Neige

itadakimasu a dit…

ouais ben nous aussi on s'est fait coincer par l'orage, un instant avant de rentrer dans le koen...Alors on s'est vengé sur des udon et des sashimis.


bordel c'est de plus en plus long la verification des mots ici, bientot c'est une page entiere qu'il faudra taper pour commenter chez gwen

mbzmvpfhjeyys