29.6.07

Une déclaration

"La première fois qu'Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide."
Il est des histoires qui ne commencent pas sous les meilleurs auspices...
Et moi aussi, quand je l'ai vu la première fois, j'ai été déçue.
Et j'ai réalisé mon inconséquence, mon inconscience -je ne sais même pas comment appeler ça- qui m'avait poussée à signer, sans l'avoir rencontré, ce contrat qui liait à lui mes jours et mes nuits...
C'est vrai, ça : c'est lui que j'allais voir à chaque réveil, tous les jours. C'est lui que j'allais retrouver tous les soirs.
Mais qui s'engage ainsi à l'aveuglette, sur la foi de belles paroles ?
Oui, ce premier jour, je me suis demandée ce qui m'avait pris...
Et puis...
Et puis, très vite, il a su me séduire.
Grâce à son calme immuable, sa bonne situation, ses rapports de bon voisinage, son accueil réconfortant...
Très vite, nous sommes devenus très intimes et il sait tout de moi. Il est témoin de mes excès, de mes faiblesses, de mes éclats de rire. Compagnon de mes nuits courtes ou blanches, il veille sur mes siestes anarchiques...
A présent, je ne lui trouve que des qualités et je suis secrètement fière que tous mes amis soient également sensibles à son charme.

Ah oui, vraiment, ce palazetto a tout d'un palace et, chez lui, je me sens un peu reine !
J'aime tout de lui, j'aime toutes ses pièces, de la chambre au grenier, de la bibliothèque au dressing... du salon au balcon, à l'heure du vent et du oolong.





7 commentaires:

Anonyme a dit…

Ces boites - comme - ces livres qui gardent, retiennent et prennent par la main ces mots, tous ces mots qui sont vos amis.

Pour qu'ils ne se perdent pas, non ici réunis ; dans ces reliures, celles qui relient, ces mots vus, qu'on aime et que l'on relit.

Pays de Neige

g. a dit…

De bien belles photos [et joli texte qui plus est !]
Bises.
g.

d'un autre palazetto a dit…

oh, un tournesol inconnu ! joli !
ça fait longtemps que je ne suis pas passée...

Gwen a dit…

... Mais, bien sûr, tu viens quand tu veux !

Miss Ritchie a dit…

oui, j'ai ressenti un peu ça moi aussi, j'ai signé tout de suite, et même si je n'ai pas su rendre mon intérieur aussi esthétique, je l'aimais moi aussi ce petit palais.
et tu en es définitivement la reine...

David a dit…

Fichtre ! Tes photos sont superbes !!! Et toujours autant accompagnées de poésie.

rita a dit…

Vu les kokeshis sur tes étagères, si je viens je te les pique !