29.7.07

Choses qui arrivent un dimanche de juillet


Je revois "the pillow book" de Peter Greenaway.
Et je me souviens des Notes de chevet, ce livre posé sur le rebord du lit avant qu'il rejoigne tous les autres, au grenier.
Aujourd'hui, c'est dimanche et dans l'air immobile qui précède l'orage, ma journée se classe d'elle-même dans les catégories de Sei Shônagon.

18. Choses qui font battre le cœur
Un orage éclate et le ciel gronde comme un fauve.

19. Choses qui font naître un doux souvenir du passé
Des photos sur lesquelles on est enfant et notre grand-père encore vivant.

28. Choses qui ne s'accordent pas
Des muffins aux raisins et du Kiri.

43. Choses qui semblent éveiller la mélancolie
Un message laissé dans le téléphone et que l'on écoute tant et tant, autant de fois.

45. Choses qui ont une grâce raffinée
Une fleur de jasmin qui éclot et parfume l'eau chaude.

64. Choses qui distraient dans les moments d'ennui


73. Choses sans retenue
Quatre vendeurs devant l'AMPM de la rue principale. Ils crient tous en même temps. On les entend de très loin mais on ne comprend pas ce qu'ils disent.

82. Choses qui ne servent plus à rien, mais qui rappellent le passé
Un ticket de caisse de courses faites en France retrouvé dans une poche.

92. Choses charmantes


109. Choses à voir


116. Choses qui tombent du ciel


137. Choses qui rendent heureux
Le soir, le vent se lève et balaye la chaleur du jour. On respire librement et on prolonge la promenade à vélo pour mieux en profiter.

161. Choses difficiles à dire
...

48. Choses qui frappent de stupeur
"-C'est une idée de Gwendoline, n'est-ce pas ? répliqua Mrs Ambient d'un ton doucereux."
Henry James. L'auteur de "Beltraffio". p77. Maurice Nadeau.

Les Notes de chevet de Sei Shônagon sont publiées par Gallimard (connaissance de l'Orient). Souvent je me dis que j'aurais dû le glisser dans ma valise. Mais je me dis aussi que j'ai, tous les jours, de quoi remplir toutes ces rubriques et bien d'autres. Je peux, à mon tour, écrire mes notes de chevet.

2 commentaires:

camille a dit…

Tes billets m'enchantent Gwen!

Anonyme a dit…

Et revenant au port, le bonheur de voir au loin les maisons des amis éclairées ; et enfin pouvoir courir, vers elles …

Pays de Neige.