28.12.06

Les accords de Kyoto

Mais pourquoi Noé a-t-il sauvé les cafards ? C'est ce que je me demandais hier, en rentrant sous le déluge qui noyait la ville depuis le matin.

Je me demandais aussi, tout en évitant d'être encore plus trempée par les éclaboussures provoquées par les voitures, si les taxis qui dorment sans éteindre leur moteur pour profiter de la clim' en été et du chauffage en hiver sont responsables du réchauffement de la planète dont certains disent qu'il détraque le climat.

Quoi qu'il en soit, nous avons essuyé un vrai typhon hier. Un typhon hors saison.

Mais l'avantage des typhons, c'est que, le lendemain, le ciel est propre. Lavé par le vent qui m'oblige à descendre de vélo.

Et décoré de jolis nuages.

Aujourd'hui, 20° et les salary men ont enfin une raison de sortir déjeuner en manches de chemise !

Moi, je pique-nique de deux onigiris au soleil après avoir traversé le quartier des love hotels d'Ikebukuro. Mais comment font les couples pour choisir entre les façades de ces royaumes du kitsh ? Ou bien rentrent-ils dans le premier croisé ? Et y-a-t-il tant de monde qui les fréquente pour qu'il y en ait autant ???

Je leur préfère le design sûr et sobre du château d'eau.

Mais c'est vrai qu'il n'est pas destiné au même usage !!!

4 commentaires:

aelle a dit…

J'aime beaucoup ton ciel de Tokyo, avec ce bleu si limpide et sombre qu'on sent presque le vent, le grand bol d'air, froid et sec, qui transporte les sons de loin. Pendant ce temps, je subis une chape grise de nuages et de fumée (brulis dans les provinces voisines), moite et chaude, étouffante. Je voudrais être sous ce ciel japonais qui donne l'impression qu'on va tomber vers le haut!

David a dit…

Elle est superbe ta dernière photo du château d'eau !

raphael a dit…

quelques tentatives de réponses :

- cafards : parce qu'ils font le ménage !

- taxis et réchauffement : faut bien que qqn réchauffe les rues en hivers et les rafraichisse en été ...

- typhon : c'est pour nettoyer les rejets des taxis ;-)

- 20° : pas mal, en plein hivers

- love hotels : pourquoi choisir ? il suffit d'aller d'en changer à chaque fois. Et le nombre sert l'anonymat. Peut-être la même fonction que le bruit de la chasse ou la musique dans les toilettes ...

- chateau d'eau : quoi que ... vu sa forme ;-)

Joyeuses Fêtes

G. a dit…

Aelle : oui, c'est exactement ça : tomber vers le haut ! Ce bleu réveille n'importe laquelle des journées qui pourrait être un peu morne !
David : je suis rouge de confusion comme à chacun de tes compliments !!!
Raphael : bien vu, le coup des love hotels. Ce que je comprends moins c'est qu'il y en a un nouveau qui vient d'ouvrir dans ma rue où il y en a déjà trois et où, contrairement à Ikebukuro, je ne vois jamais personne (ni entrer, ni sortir, ni passer devant !)... C'est blanchiment d'argent sale et cie, tout ça !!!! Bonnes fêtes à toi aussi...