8.1.09

C'est jeudi !


A défaut de pouvoir m'installer sur un banc avec Madame Gâ, c'est dans notre boîte aux lettres des jeudis que je lui écris.

5 commentaires:

Dvorah a dit…

Bonjour !

Connaissez vous "Georges Lebanc" de Claude Ponti , ed Ecole des Loisirs ? Ceci doit être difficile à trouver au Japon... Mais c'est un livre merveilleux, qui raconte l'histoire et la vie d'un banc dans un jardin public. Sous la main j'ai juste un extrait qui conviendrait mieux à Madame Gâ ce matin :
"A 11h15, l ‘écorce des arbres disparaît. Les arbres s’ouvrent comme des portes. Dedans, on voit le bleu de l’Océan de la Mère des Histoires. L’eau de cet Océan est faite de toutes les histoires du monde. Toutes. Celles qui ont été mille fois racontées, celles que presque personne ne connaît, celles qui ont été oubliées, celles que l’on n’a pas encore racontées et celles qui n’ont pas encore été inventées.
C’est un Océan immense qui n’a pas de bord, pas de fond. Les poissons trouvent les passages entre notre monde et l’Océan de la Mère des Histoires. Ils sont silencieux et légers comme des bulles de savon. Ils ne disent jamais rien. On ignore ce qu’ils font. Ils survolent les palais, les écoles, les maisons perdues, les pauvres cabanes de pêcheur, puis ils repartent sans que l’on sache pourquoi."
Amitiés

Gwen a dit…

Merci, Dvorah, pour cet extrait qui fait coïncider nos jeudis, qui leur trouve une correspondance !!!
Je connais Georges Lebanc et je suis sûre que Mme Gâ aussi !
Merci pour cette indéfectible fidélité aux jeudis !

madame gâ a dit…

et l'adresse du parc, on peut la connaitre?..

Gwen a dit…

Mais tu l'as devinée : c'est effectivement le botanique !!!

Anonyme a dit…

Et puis il y a celui de la place des vosges, cet autre banc, le dessin d'un idéogramme tenu par la main.