20.1.09

Tuesday self portrait (la gigouillette)

Il y a eu cette fête, en CM1 (pour qui était-ce la fête ?). Un grand nombre d'écoles se réunissaient dans le stade de la Source pour danser. Nous avions répété maintes fois sur un air qui s'appelait "la gigouillette".
Le jour dit, nous avions traversé la Source à pied. Les filles portaient une jupe rouge ou orange (moi : orange. J'aurais préféré rouge), un tee shirt blanc, des chaussures blanches. Les garçons avaient, noué autour du cou, un foulard de la couleur de la jupe de leur cavalière.
Ma mère avait pris beaucoup de photos de la fête.
Sur une seule d'entre elles, j'apparais en pied. Toutes les autres sont des photos... de pieds.
Cet épisode a forgé à ma mère une réputation de piètre photographe.
Par la suite, j'ai fait l'expérience plus d'une fois de ces appareils photo à l'objectif décentré qui rendent les prises de vue aléatoires.
A présent, munie d'un appareil numérique, ma mère a moins d'excuses !

Peut-être est-elle influencée par certains de mes autoportraits qui, eux-mêmes, parfois, sont un clin d'oeil à la gigouillette...

(et pour celles et ceux qui, contrairement à moi, sont libres le jeudi et ont envie de s'afficher ce jour-là, vous pouvez aller voir ici.)

2 commentaires:

madame gâ a dit…

elles sont vachement chouettes tes chaussures (c'est mon obsession du moment). en plus, la patine leur va carrement.

Gwen a dit…

C'est vrai, je ne m'en lasse pas !
Cela dit, j'ai vu les bottes que tu convoites et je les trouves très très belles... Assez belles pour devenir obsessionnelles !!!