14.1.09

Un matin à Shinjuku

Il y a celle qui pense que son pantalon la boudine un peu.
Il y a celle qui a failli manquer son train parce qu'elle a changé trois fois de paire de boucles d'oreilles avant de se décider pour celle-là.
Il y a celui à qui les chaussures neuves blessent les pieds.
Il y a celle qui pense que sa mère avait l'air triste et distraite quand elle lui a dit au-revoir ce matin.
Il y a celui qui, dans la programmation aléatoire de son baladeur, entend la musique que sa femme lui a fait écouter lors de leur première rencontre.
Il y a celle qui se sent jolie aujourd'hui et qui espère qu'elle croisera quelqu'un qui le remarquera.
Il y a ceux que font rêver les possibilités de voyages évoquées sur les affiches.
Il y a celui qui sait que, dans quelques semaines, il connaîtra par coeur ce trajet vers l'hôpital qu'il effectue pour la première fois aujourd'hui.
Il y a celui qui, en marchant, écrit un mail à son frère dont -l'alarme de son téléphone le lui a rappelé- c'est l'anniversaire.
Il y a celle qui vient d'entamer un régime et qui pense que les effluves de petits pains au chocolat sont cruelles même si elles ne sont pas naturelles.

7H55. A Shinjuku, nous sommes des milliers dont la vie est unique.

5 commentaires:

Julian a dit…

J'aime beaucoup cette jolie évocation de la foule sur un mode "tous semblables, tous différents".

Anonyme a dit…

Je t'ai lu ce matin et je suis revenue te lire ce soir.

Ce trajet vers l'hôpital, il m'a rappelé tellement de choses.
Les trois paires de boucles aussi...
Peut-être à cause de cette lumière d'hiver qui disparaît si vite, certains mots transpercent le coeur.
J.

Gwen a dit…

Une foule sentimentale, en somme...

Anonyme a dit…

très belle évocation...
pourquoi n'ai je pas cette impression ici à Paris ? Est ce une question de regard ou de culture ?
Bien à vous,
PCT.

Gwen a dit…

Moi non plus, je n'ai jamais ces impressions à Paris. J'y ai l'esprit moins disponible, je crois (pris par toutes les annonces sonores et les conversations qu'ici, rien ne me force à comprendre !!!)