8.3.09

Le papier peint de l'avenir

Quand le dimanche est gris, je mélange une carotte râpée et de la purée d'amande à la pâte du gâteau.
 Anne Herbauts. Les moindres petites choses.

Et je passe la journée sous les couvertures.
Martine Laffon, Fabienne Durckel. Une si jolie rencontre.

Il n'y a pas que des mots dans les pages.
doublebob. Le chat n'a pas de bouche vous aime beaucoup.

Plus que les magazines de déco, les livres d'images me font rêver à l'avenir.
Guillaume Reynard, Jean-Claude Taki. Lettres Kazakhes.

Un jour, ailleurs et dans un autre décor, j'enfournerai le gâteau, mettrai l'eau à chauffer et le pianiste arrivera à l'heure du thé.
bastien quignon. Eisbär n°1.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est tellement joli et délicat... Tous ces moments dessinés.

Merci !
DesBIses !

les chéchés a dit…

toutes ces images sont très jolies... j'aime beaucoup anne herbauts, mais je ne connais pas les autres (& rougir...) merci pour ces petits morceaux de gourmandise glissés, l'envie d'un gâteau aux carottes pour noyer le gris du ciel, la musique et le thé...

mandarine a dit…

qu'à cela ne tienne, je suis capable de feuilleter les livres de Anne Herbauts pendant des heures.
(les livres d'images sont une passion...)