23.2.07

Saturday wait ! And sunday always comes too late...


Un vendredi sous la pluie, un jour sirop-à-l'eau.

Grenadine ou orgeat, j'hésite encore.

Le cake, lui, est au macha.

Pendant qu'il cuit, je fais le tri.

Ranger ses tiroirs, c'est un peu ordonner ses pensées.

Avant de les enfermer dans un carnet, je hisse ici les couleurs de la ville.
Couleurs aussitôt anciennes de l'appareil instantané.
Ces clichés sont datés, comme s'ils appartenaient à une époque où j'étais à peine née.

Finalement, ce sera un thé... (Le N°25 du Palais des thés donne l'illusion de boire un liquide doré et précieux de chez Chanel.)

5 commentaires:

BertranD a dit…

Un cake au macha ?
Pouahhh... ici, la macha est un fruit de mer qui se mange chaud recouvert de parmesan...
Rire...
Bon appétit !
PS : j'adore la seconde photo !

odilon a dit…

j'adore le cake au matcha !
Photos avec l'appareil "oeil de chat" ??? de la photo floue garantie ????

akaieric a dit…

Quand on vient de naitre, comme le matin avec les yeux mi clos, je crois qu'on doit voir le monde un peu comme ça, un peu flou...
Y'a un magasin palais des thés à Tokyo?

nanikaa a dit…

j'aime bcp cette série, j'aime le floue de ces photos; quel appareil as-tu utilisé ? je lis appareil "œil de chat"? qu'est ce donc ?

Gwen a dit…

En fait, il s'agit d'un instantané, tout simplement... Je dis toujours Polaroid parce que c'est pratique mais, en vrai, c'est un Fuji !
Pas oeil de chat pour un sous ! Mais du flou doucement nostalgique, oui !