19.1.07

Ma vie d'écureuil (en musique)


"En attendant que l’express arrive à destination, je dormis une demi-heure, lus une biographie de Jack London que j’avais achetée près de la gare de Hakodate. Comparée à la vie tumultueuse de Jack London, la mienne avait l’air aussi paisible que celle d’un écureuil qui attend le printemps en somnolant, une noix pour oreiller, dans le creux d’un chêne. Du moins me semblait-il, provisoirement. C’est ça, les biographies. Qui irait lire la biographie d’un bibliothécaire né et mort dans la même ville de province sans que rien ne lui arrive ? Autrement dit, nous avons besoin d’actions de compensation."
Haruki Murakami. Danse danse danse.

Et parce que Aëlle est une hotline formidable, elle m'a aidée à changer ma radio. Cliquez dessus afin d'être un peu avec moi, dans mon iPod. A vélo sur les bords de l'Edogawa la nuit ou dans le train, quelque part sur la Yamanote. A Tokyo dans tous les cas.

4 commentaires:

Elise a dit…

cool, c'est vraiment très amusant de partager ces sons, en pensant qu'ils sont entendus aussi à 10000km!
J'aime beaucoup Madrid, et Metaphysical (la voix de Mio, vraiment charmante).
J'imagine comme il doit être agréable de se mouvoir dans TOkyo avec cette playlist...

Séverine a dit…

Bon, si on a le choix, alors pour moi ce sera le vélo la nuit sur les bords de l'Edogawa... merci...

Okayama a dit…

Ca accompagne aussi très bien le ménage, léger et en douceur, du samedi matin quelque part un peu plus à l'Ouest

raphael a dit…

J'aime bien, c'est léger, tranquille. Parfait pour accompagner une nuit douce. Je ne parle pas du djingle de la Yamanote bien sur... quoique, à y réfléchir, c'est plus agréable que la sonnerie du métro parisien ... et plus varié aussi.