26.8.07

Produits non manufacturés

Quand je lui demande "c'est combien ?", il me répond invariablement : "combien vous me donnez ?"
Et nous finissons toujours par nous entendre.
Je n'aime pas les objets sans passé, lisses et sans histoire.

Je les préfère avec des bleus, des griffes, des taches de rouille comme des rides.

(La boîte a été marchandée à Yasukuni. Le bol acheté à Kamakura. Et la mousse de tofu était, aujourd'hui, aromatisée à la patate douce)

5 commentaires:

glam a dit…

comment fais tu tes mousses de tofu qui me semblent si bonnes!?

rita a dit…

et c'est pourquoi faire cette boîte ? une boîte aux lettres ou une table pour manger du tofu ? Moi j'aime bien le bol...

akaieric a dit…

Tes propositions de tofu, de thé et de gateaux sont toujours allèchantes.
Chez monoprix à coté, et bin ils en vendent pas de la mousse de tofu à la patate douce.
Tu as déjà mangé de la shojin ryori?

Gwen a dit…

Glam : un bloc de tofu soyeux mixé avec ce qu'on veut !!! à mettre au frigo quelques heures pour la texture mousse... ça s'appelle une recette, ça ?!!!!
Rita : pour le moment : une boîte pour planquer ce qui traine partout !!! mais peut-être, bientôt, une boîte aux lettres (la première étant bientôt pleine... d'ailleurs, il y a ta carte dedans... Pas encore posté la mienne mais, je te jure : CA VIENT !!!!)
Akaieric : c'est quoi ?

glam a dit…

Mais oui c'est une recette ça madame!! :) merci! (je me demandais si cela différait de la recette mousse choco de Cléa)